LE COCHON DU MONT-VENTOUX

L'exigence au plus haut !

Toujours bien élevé

On compte actuellement sept élevages de cochon du Mont-Ventoux :


Sur le plateau d’Albion à Saint-Christol  (Annie Maurel, Vincent Maurel et Éric Aubert), dans le pays de Banon à Saint-Martin-les-Eaux (Francis Philip), à Ongles (Joël Monier) et dans le Comtat Venaissin, à Grillon (Vincent Vernet) et à Richerenches (Olivier Bruno)
 

Tous s’engagent à respecter un cahier des charges exigeant concernant le lieu de production, le bien-être des animaux ou encore l’alimentation, pour une production annuelle de 8 500 porcs au total.
 

Cochon Ventoux_texte1.jpg

Le temps fait des merveilles

Mes éleveurs l’ont bien compris. Je suis comme le bon vin, meilleur arrivé à maturité. Alors, ils me laissent le temps de m’engraisser, sans me presser, sans me stresser.

Autour de mon abri de pâture, j’ai tout ce dont j’ai besoin pour bien grandir et bien grossir. Au menu : les ressources de mon milieu naturel (glands, fruits) et des céréales Non OGM. Que du bon !

Cochon Ventoux_texte 2.jpg